Les bienfaits du Hammam des femmes de Tafraoute !

Après avoir pris un dédale de rues, nous arrivons enfin au hammam, non sans avoir demandé à 2 reprises où il se trouvait. Nous prenons ce que nous supposons l’entrée des femmes, et tombons directement sur un vestiaire rempli de femmes et d’enfants. Une vieille femme édentée nous accueille, me prend le bras et nous ressortons pour aller prendre nos tickets d’entrée dans un kiosque. Pour 6 personnes (2 filles, Pat et moi + Thom et Maxim) nous en aurons pour 150DH avec gommage + massage. Les garçons partent côté hommes et nous, nous reprenons le chemin inverse accompagné par cette dame. Arrivées dans le vestiaire, voyant les autres femme dénudées, je propose à Pat de nous déshabiller totalement ainsi qu’aux filles. Nous entrons dans une deuxième pièce, puis une troisième et enfin une quatrième où les 2 femmes qui vont nous prendre en charge nous demandent de nous asseoir à même le sol. Avec quelques réticences, car le sol ne nous semble pas très propre, nous finissons pas nous adosser au mur et essayer de nous détendre. Il faut dire qu’elles ne comprennent pas le français et nous ne savons pas encore à quelle sauce nous allons être « manipulées ». Sans ménagement la plus vieille des 2 demande à Patricia de s’allonger et commence avec le fameux gant en plastique de lui frotter tout le corps. Pat ne dit rien, rigole pour prendre une contenance, mais n’en perd pas une miette de la façon dont sa manipulatrice lui enlève les peaux mortes … Puis arrive mon tour. La plus jeune me fait le geste de m’allonger sur le dos et commence sans « prendre de gant »  avec le même type de gant de me raper tout le corps … J’essaie de me détendre en fermant les yeux, elle me tapote quand je dois changer de position. Puis une fois terminé, elle va chercher des seaux d’eau et m’arrose tout le corps avec une sorte d’écuelle. Cela va très vite. Je m’attendais à plus de langueur, mais pas le temps de s’éterniser. Je lui demande si je peux me faire un shampoing, elle ramène des échantillons Head and Shoulders parfum menthe. Quelle idée d’avoir accepté ! Je me masse le cuir chevelu et au bout de quelques secondes, je sens tout mon crane me brûler ! Au secours, vite de l’eau. Eve voulant bien faire me verse de l’eau sur les cheveux et le visage et voilà que je ressens encore plus de picotements dans les yeux et sur le reste de la figure. Au bout de plusieurs rincages, la sensation s’atténue enfin. Quel moment de détente ! Je me dis que va venir le temps du massage qui va me faire tout oublier. J’attends, j’attends mais personne ne vient nous masser. Je prends les devants et vais voir celle qui m’a gommé et lui fait comprendre que nous avions également demandé un massage. Elle vient nous rejoindre et à sa mine, je devine une certaine impatience et contrariété. Quelle idée d’avoir insisté. Elle commence par me faire faire des flexions-extensions avec mes bras, mes jambes, me retourne sur le ventre et me triture les trapèzes à croire qu’elle y prenait un malin plaisir de m’entendre gémir. Bref une séance de torture, mais qui heureusement ne dura en tout et pour tout que 5mn. Ouf ! Maintenant je n’ai plus qu’une envie, fuir cet endroit tant convoité, mais que je sens hostile. J’arrive dans le vestiaire pour m’habiller rapidement et laissant Pat et ses filles se faire masser. Elles sont toutes là avec leurs enfants et parlent et parlent arabe. Je ne comprend évidemment rien, mais aucune ne se tourne vers moi pour un quelconque sourire ou désir de communiquer. Vite fuyons … 

Ce contenu a été publié dans Aurevoir l'Europe et bonjour l'Afrique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>